LAM - Les Afriques dans le monde

Séminaire de recherche

lundi 20 mars 2017 de 14h30 à 16h30
salle A.114, 1er étage IEP, Pessac

L’intime

Pour cette cinquième séance du séminaire de recherche, nous discuterons la notion d’intime. Cette séance sera l’occasion de revenir sur les questionnements que soulève cette notion, à la fois comme objet et comme démarche en sciences sociales. Cette notion a depuis longtemps été mobilisée par les historiens modernistes qui étudient les espaces de l’intimité et de l’intime dans les sociétés occidentales. Dans les études de genre, l’intime est indissociable des questions relatives à la sexualité. Les sociologues cherchent quant à eux à comprendre comment les gestes, les regards, les mots de l’intime s’expriment dans des espaces extrêmement contrôlés et surveillés comme les espaces publics physiques et numériques. C’est notamment ce que montre le texte introductif au numéro de la revue Ethnologie française consacré à l’intime de Jean-François Laé et Bruno Proth, que nous soumettons à votre lecture pour préparer la séance. En dessinant les contours de ce qui relève de l’intime lorsque les individus sont confrontés à des lieux qui la mettent à mal, les deux auteurs rappellent le caractère éminemment conflictuel de notre rapport à l’intime.

Intervenant(e)s :

Bonnecase Vincent, historien, LAM
Boittin Jessica, historienne, Institut d'études avancées de Paris

Della Sudda Magali, historienne, CED
Rillon Ophélie, historienne, LAM

 

Site internet réalisé par Informatique Libre