LAM - Les Afriques dans le monde

ÉTUDES ET RECHERCHES N° 30

Version imprimable version PDF

 

L'ONU DANS LA CRISE EN SIERRA LEONE

Le retour de la paix en Sierra Leone depuis mai 2000 est accompagné par le déploiement d'une des plus importantes forces de maintien de la paix des Nations unies depuis la Seconde Guerre mondiale. Conduit par le Conseil de sécurité, ce retour à la paix s'est inscrit dans le cadre d'une prise de conscience politique de la communauté internationale, malgré les échecs précédents rencontrés en Somalie, au Rwanda et en Angola. Jean Marc Châtaigner étudie minutieusement l'action du Conseil de sécurité après avoir analysé les causes structurelles de l'effondrement de l'État et le contexte régional de crise, la logique des principales décisions du Conseil, les rapports de force sous-jacents entre ses membres et les interactions avec les principaux acteurs concernés. Cette recherche met en lumière les réalités concrètes souvent ignorées ou cachées des négociations au sein du Conseil de sécurité. Elle explique comment les positions adoptées par les différents acteurs peuvent contribuer à la résolution d'un conflit ou au contraire compliquer la tâche des négociateurs sur le terrain.

Diplômé de l'IEP de Bordeaux et ancien élève de l'ENA, Jean-Marc Châtaigner est conseiller et directeur-adjoint du département du Développement et de la Coopération technique au ministère des Affaires étrangères. Il a été auparavant chargé des questions de développement et du suivi de plusieurs conflits africains traités par le Conseil de sécurité, au sein de la Misssion permanente de la France auprès des Nations unies à New York. Il intervient également dans le cadre du DESS Gestion des risques dans les pays du Sud au Centre d'étude d'Afrique noire de l'Institut d'études politiques de Bordeaux.

 

Sierra Leone's return to peace in May 2000 has provoked the most massive deployment of United Nations peacekeeping forces since World War II. The authorization of this action by the Security Council demonstrates the emergence of a new political awareness in favor of Africa, in spite of previous failures met in Somalia, Rwanda and Angola.
After recalling the structural reasons for the downfall of the State and the regional context of this crisis, Jean-Marc Châtaigner retraces the complete history of the action of the Security Council in favor of Sierra Leone,. He analyzes the political framework and the logic in which the main decisions of the Security Council were taken, the underlying power struggles between the members of the Council and the interactions between all the actors concerned.
His research sheds light on many of the generally ignored or hidden practical realities of the negotiations within the Security Council. Beyond the official declarations, he explains how the positions adopted by the different actors, their rivalries and oppositions, and their strategies of alliance, collusion and negotiation, can contribute to the resolution of a conflict or, to the contrary, complicate the task of the negotiators.

Jean Marc Châtaigner, is a graduate of the Institut de Sciences Politiques (Institute of Political Sciences) of Bordeaux and of the Ecole Nationale d'Administration (ENA- National School of Public Adminsitration - class of 1990). Since April 2001, he has worked as Deputy Director at the Department of Development and Technical Cooperation at the French Ministry of Foreign Affairs. His previous assignment was at the French Permanent Mission to the United Nations, in New York, where he was in charge of the issues related to International Development as well as the follow-up to several African conflicts dealt with by the Security Council. Jean-Marc Châtaigner also is a member of the board of the Centre d'étude d'Afrique noire (CEAN- Center for the Study of Sub-Saharan Countries) of Bordeaux where he teaches Risk Management in Southern Countries to students of the DESS (post-Master's Degree program).

ISBN 2-84586-619-4

Site internet réalisé par Informatique Libre