LAM - Les Afriques dans le monde

Madagascar

Version imprimableVersion imprimable

MADAGASCAR présidentielle 2018
(7 novembre et 19 décembre)

Notice explicative

__________________

 

Sur les 9 913 599 électeurs inscrits sur les listes électorales, 54,23 % (soit 5 367 871 votants) se sont rendus le 7 novembre 2018 dans les 24 852 bureaux de vote pour le 1er tour de l’élection présidentielle, à laquelle se présentaient 36 candidats, dont quatre anciens chefs d’État.

Les résultats ont été communiqués par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dans des délais raisonnables et avec une transparence notable puisqu’ils ont été publiés bureau de vote par bureau de vote.

https://www.ceni-madagascar.mg

À l’issue du premier tour, où l’abstention était donc de 46,77 %, Andry RAJOELINA est sorti en tête, avec 1 954 023 voix, soit 39,23 % des suffrages exprimés (et 19,66 % des inscrits) devant Marc RAVALOMANANA (1 760 837 voix, 35,35 % des suffrages exprimés et 17,71 % des inscrits), et le président sortant Hery RAJAONARIMAMPIANINA (430 837 voix, 8,82 % des suffrages exprimés et 4,43 % des inscrits).

Les 33 autres candidats ont plafonné à moins de 0,6 % des inscrits.

La représentation du paysage politique apparaissait alors comme suit :

À l’issue du second tour, où la participation a été sensiblement plus faible (48,09 %), donc une abstention de 51,91 %, Andry RAJOELINA l’a emporté avec 2 586 938 voix (55,66 % des suffrages exprimés, soit 26,09 % des inscrits) sur Marc RAVALOMANANA (2 060 847 voix, 44,34 % des suffrages exprimés, soit 20,78 % des inscrits).

La représentation du paysage politique apparaît alors comme suit :

 

Le présent dossier comprend donc quatre cartes

  • Une carte de la participation au 1er tour, qui varie de 41,67 % dans l’Ihorombe à 65,74 % en Itasy, avec des chiffres globalement plus élevés dans les régions centrales que dans les régions côtières.
  • Une carte représentant les candidats arrivés en tête au 1er tour par région, où l’on voit qu’Andry RAJOELINA l’emporte dans 12 des 22 régions (majoritairement côtières), tandis que Marc RAVALOMANANA gagne dans 9 régions (majoritairement centrales), et Hery RAJAONAMAMPIANA l’emporte dans la Sava.
  • Une carte de la participation au second tour, moins forte qu’au 1er tour dans toutes les régions sans exception, variant de 33,55 % dans l’Ihorombe à 58,33 % dans le Vakinankaratra.
  • Une carte des résultats du second tour, où l’on fait apparaître, d’une part, la couleur du candidat arrivé en tête (RAJOELINA gagne deux régions par rapport au 1er tour, la Sava et l’Amoron’i Mania) et, d’autre part, la répartition par région des voix obtenues par chaque candidat par rapport aux inscrits, dans des cercles proportionnels aux inscrits afin de bien montrer le poids de l’abstention.

Libre à chacun de construire sa propre analyse à partir de ces essais de représentation graphique./.

Contacts : bouquet@u-bordeaux-montaigne.fr ou  v.alfaurt@sciencespobordeaux.fr