LAM - Les Afriques dans le monde

Tchad

Version imprimable version PDF

Tchad présidentielle 2016

Notice explicative

__________________

Sur 6 252 548 électeurs inscrits, 4 123 730 (participation = 65,95 %) se sont rendus aux urnes lors du 1er tour (10 avril 2016). Le Conseil constitutionnel a annulé 419 818 bulletins (6,71 %) et 1 917 PV (sur 19 018, soit 10,08 %).

Le candidat sortant (Idriss DÉBY) ayant obtenu 59,92 % dès le 1er tour, il n’y a pas eu de second tour. Nous maintenons toutefois la mention « 1er tour » pour indiquer qu’au Tchad le scrutin peut comporter un second tour.

Les résultats ont été difficiles à obtenir. À la date d’élaboration des cartes indiquée ci-dessous, le site du Conseil constitutionnel était « en maintenance ».

On rappelle par ailleurs que les résultats de ce scrutin doivent être considérés avec prudence. Les télécommunications ayant été coupées pendant la période électorale, aucun comptage parallèle établi par la société civile n’a pu être obtenu. Par ailleurs, les organisations de défense des droits de l’homme ont déploré la disparition de plusieurs dizaines de militaires soupçonnés de n’avoir pas voté pour Idriss DÉBY (le vote des militaires était organisé à part).

 

Le présent dossier comprend donc trois cartes

  • Une carte « Participation au 1er tour » par département, où les chiffres varient entre 56 % et plus de 100 % (cette anomalie concerne les deux départements de l’Ennedi, regroupés sur les cartes, où le « vote nomade » a été particulièrement élevé).
  • Une carte « En tête au 1er tour » par département, sur laquelle nous avons utilisé la couleur bleue pour Idriss DÉBY (59,92 %), orange pour Saleh KEBZABO (12,77 %), et jaune pour Kourayo LAOUKEIN (10,61 %).
  • Une carte « Pourcentage des suffrages obtenus par DÉBY au premier tour par rapport aux inscrits », où l’on peut remarquer que le candidat a obtenu plus de 100 % dans les départements où le « vote nomade » avait déjà été remarqué sur la carte de la participation. Il est à moins de 20 % dans les départements où il n’était pas en tête.

Cet exercice de cartographie électorale sera amélioré au fur et à mesure que des données nouvelles nous parviendront.

Libre à chacun de construire sa propre analyse à partir de ces essais de représentation graphique./.

Contacts : bouquet@u-bordeaux-montaigne.fr ou  v.alfaurt@sciencespobordeaux.fr

 

 

 

 

Site internet réalisé par Informatique Libre