LAM - Les Afriques dans le monde

Annie CHENEAU-LOQUAY

Onglets principaux

Téléphone: 
+33 (0)5 56 84 68 32

a.cheneau.loquay@sciencespobordeaux.fr

 
Annie Chéneau-Loquay, géographe, est directrice de recherche émérite au CNRS. Elle est titulaire d'un doctorat de géographie de l'université de Bordeaux 3 et d'une habilitation à diriger des recherches (HDR) de l'université de Paris X, Nanterre. Elle dispense ou a dispensé plusieurs enseignements à l'université de Bordeaux 3, à l'IEP et à l'université de Toulouse Le Mirail.
 
Les travaux d'Annie Chéneau-Loquay ont d'abord porté sur la dynamique des relations sociétés / environnement dans les zones côtières Ouest Africaines puis depuis une dizaine d'années sur les relations entre les réseaux de communication et le développement en Afrique
Ainsi, après l'analyse des processus de production dans les espaces ruraux, elle s'est intéressée à ceux de la circulation et de l'échange mais en gardant le même point de vue : les contraintes matérielles qui lient les hommes à la rugosité du territoire concret de leur vie quotidienne qu'ils soient paysans, commerçants, développeurs, politiciens ou entrepreneurs ; et aujourd'hui, dans un contexte où l'insertion des techniques de la communication met en péril la notion même d'un territoire-pays limité par ses frontières et géré par un État, tout particulièrement en Afrique où l'État (moderne) est une construction récente .
Travailler sur l'insertion des TIC dans les sociétés c'est choisir un point de vue privilégié pour comprendre les transitions actuelles vers une « globalisation » des économies qui bouleverse les modes de vivre et de penser des sociétés. Des stratégies internationales portées par un discours mythique, jusqu'aux formes d'appropriation locales, notre ambition (personnelle et celle des réseaux coordonnés) est en fait de présenter un point de vue critique sur les enjeux multiples dont ces technologies sont porteuses. Que l'on rende compte en effet d'usages locaux, de politiques publiques nationales ou internationales, de logiques d'entreprises ou de discours englobants, prendre cette question des technologies modernes de la communication (TIC) comme objet de recherche en sciences sociales, ne signifie pas se muer en technologues mais choisir une entrée pour analyser toute la complexité des transformations qui affectent notre monde et tout particulièrement aujourd'hui les pays des Suds dans leur diversité.

Titre

Directrice de recherche au CNRS

Fonctions et responsabilités (récentes)

Responsable de l'observatoire sur l'insertion des TIC dans les territoires africains. http://www.africanti.org
Coordinatrice du GDRI Netsuds, groupe de recherche international du CNRS (2005-2009) sur les politiques et les modes d'appropriation des TIC dans les Suds. http://www.gdri-netsuds.org
Présidente de l'association Netsuds, une communauté de chercheurs qui analyse les politiques et les stratégies (jeux et enjeux public-privé) du déploiement, de l'insertion et de la promotion des TIC dans les territoires des Suds. http://www.netsuds.org (en construction)
Créatrice et directrice de la revue, Les cahiers de Netsuds, Cahiers de sciences sociales sur les enjeux des technologies de la communication dans les Suds.
Membre du conseil d'administration de l'agence mondiale pour la solidarité numérique, http://www.dsa-asn.org/

Organisation de colloques internationaux

Sur la thématique TIC et développement
(2003) Les fractures numériques Nord/Sud en question. Quels enjeux ? Quels partenariats ? Université d'été de la communication d'Hourtin (Gironde - France) du 25 au 28 août 2003 (http://www.africanti.org/spip.php?article35)
(2007) Symposium Netsuds 2007 : Accès aux TIC et service universel en Afrique Sub-Saharienne, 26-28 novembre 2007, Dakar AUF. (http://www.gdri-netsuds.org/spip.php?article118)
(2009) au CEAN pour cloturer le GDRI Netsuds : SYMPOSIUM NETSUDS 2009 Politiques et modes d'appropriation des TIC dans les Suds, Sciences Po Bordeaux,Maison des Suds, 13-14-15-16 octobre 2009. (http://www.gdri-netsuds.org/spip.php?rubrique70)

Quelques publications parmi les plus significatives     —  Lien vers les publications dans HAL-SHS

 (1992) - Avant après l'indépendance, deux visions géographiques de la Guinée, Jacques Richard Molard, Jean Suret Canale in Masson dans "géographes,colonisation, décolonisation" Michel Bruneau dir .
(1998) Une approche du développement durable en milieu rural africain : Reconstruction et analyse modélisée des relations sociétés/environnement dans les régions côtières guinéennes. (264 pages) co-auteur Pierre Matarasso. L'Harmattan mai 1998.
( 2000) Enjeux des technologies de la communication en Afrique, du téléphone à Internet, Annie Chéneau-Loquay (direction), Paris Karthala, collection Hommes et sociétés, janvier 2000, 405 p. (http://www.africanti.org/spip.php?page=article&id_article=7)
(2004) - Mondialisation et technologies de la communication en Afrique, Paris, Karthala-MSHA, 2004, 322 p.
http://www.africanti.org/spip.php?page=article&id_article=6
(2007) Technologies de la communication, réseaux et territoire dans les pays en voie de développement, in Le Maghreb dans l'économie numérique, Mihoub Mezouaghi (dir), IRMC Tunis et Maisonneuve Larose 2007
(2009 octobre) - Accès aux nouvelles technologies en Afrique et en Asie, TIC et service universel, Les Cahiers de Netsuds,n° 4, 12 articles, août 2009 252 pages. (Annie Chéneau-Loquay dir)

 

L'ensemble des publications sur le thème TIC et développement... 

Site internet réalisé par Informatique Libre