LAM - Les Afriques dans le monde

Denis-Constant MARTIN

Onglets principaux

Ancien directeur de recherches, classe exceptionnelle, Fondation nationale des sciences politiques, à la retraite; chercheur associé Laboratoire « Les Afriques dans le monde » (LAM), Institut d'études politiques de Bordeaux.

Diplômes

1968 : Diplôme de l'Institut d'Etudes Politiques de Paris (section Politique et Sociale).
1973 : Doctorat de IIIe cycle , Sociologie, Université Paris V - René Descartes, sous la direction de Georges Balandier.
1976 : Diplôme de l'Institut national des langues et cultures orien­tales, Université Paris III (Swahili et civilisations Est-africaines).
1988 : Doctorat d'État ès-Lettres et Sciences humaines, sous la direction de Georges Balandier.

Orientations de recherche

Sociologie et anthropologie politiques

Denis-Constant Martin a commencé par travailler à l'analyse des régimes politiques d'Afrique orientale (Tanzanie et Kenya). Les problèmes posés par la compréhension du fonctionnement des systèmes de ces pays l'ont poussé à s'intéresser de plus en plus aux manifestations culturelles susceptibles de révéler la manière dont les citoyens perçoivent la société dans laquelle ils vivent et son organisation politique. Il a tenté de cerner la notion de « culture politique » à partir de ses recherches sur la Tanzanie et le Kenya, puis a développé une approche d'anthropologie culturelle du politique dans les Caraïbes anglophones (Barbades, Jamaïque, Trinidad et Tobago) et en Afrique du Sud. Dans cette perspective, il a étudié la production et les manifestations en politique des » identités » et a dirigé des groupes de travail sur ce thème. Ses recherches politologiques actuelles portent sur les « OPNI », les objets politiques non identifiés, et s'intéressent aux pratiques culturelles (notamment aux musiques, aux fêtes et aux carnavals), en utilisant des méthodes inspirées de la sociologie et de l'anthropologie, dans le but d'y déceler des représentations sociales du pouvoir, des hiérarchies et de l'organisation de la société.

Sociologie des musiques « populaires »

Parallèlement, Denis-Constant Martin s'est efforcé, depuis la fin des années 1970, de développer une approche de sociologie de la musique qui reste associée à la musicologie et à l'ethnomusicologie. Il a d'abord travaillé sur le reggae et les musiques afro-américaines des États-Unis, puis sur les musiques de Trinidad et Tobago (calypso, steel bands ) et d'Afrique du Sud, sur les musiques africaines et les « musiques du monde ». Depuis 1993, il poursuit une recherche sociologique et musicologique sur Le Cap (Afrique du Sud), ses fêtes du nouvel an et ses divers répertoires musicaux.

Denis-Constant Martin est membre de la Société française d'ethnomusicologie

Il a créé et dirigé en 1980-1981 l'Institut français de recherches en Afrique (IFRA, Nairobi, Kenya).

Enseignements

De 1973 à 2012, Denis-Constant Martin a enseigné dans les institutions suivantes : Centre de formation administrative (Béchar, Algérie) ; Université de Floride (Gainesville) ; Langues O' (Paris) ; CELSA (Université Paris III) ; Sciences Po Paris ; Université Paris I-Panthéon Sorbonne ; Sciences Po Bordeaux ; Université Paris VIII-Saint Denis ; Université Jean Monnet (Saint Étienne) ; Université Bordeaux III.

Publications     —  Lien vers les publications dans HAL-SHS

Ouvrages

CONSTANT (Denis) [pseud. Denis-Constant Martin], Aux sources du Reggae, musique, société et politique en Jamaïque , Roquevaire, Parenthèses, 1982 (rééditions 1986, 1993, 1996).
Tanzanie : l'invention d'une culture politi­que , Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, Karthala, 1988.
L'Amérique de Mingus, musique et politique: les «Fables of Faubus» de Charles Mingus , Paris, P.O.L., 1991 (avec Didier Levallet).
Coon Carnival, New Year in Cape Town, Past and Present , Cape Town, David Philip, 1999.
La France du jazz, musique, modernité et identité dans la première moitié du XXe siècle , Marseille, Parenthèses, 2002 (avec Olivier Roueff).
Quand le rap sort de sa bulle, sociologie politique d'un succès populaire , Paris, Mélanie Seteun / IRMA, 2010 (avec Laura Brunon, Mariano Fernandez, Soizic Forgeon, Frédéric Hervé, Pélagie Mirand et Zulma Ramirez).
Sounding the Cape, Music, Identity and Politics in South Africa , Stellenbosch, African Minds, 2013.

 L’enquête en ethnomusicologie, Préparation, terrain, analyse, Paris, Vrin, 2015 (avec Simha Arom)L’enquête en ethnomusicologie, Préparation, terrain, analyse, Paris, Vrin, 2015 (avec Simha Arom).

Ouvrages dirigés

Les Afriques politiques , Paris, La Découverte, 1991 (Avec Christian Coulon).
Sortir de l'apartheid ? , Bruxelles, Complexe, 1992.
Cartes d'identité, comment dit-on «nous» en politique , Paris, Presses de la Fondation nationale des sciences politiques, 1994.
Les nouveaux langages du politique en Afrique orientale , Paris, Karthala, 1998.
Sur la piste des OPNI (Objets politiques non identifiés), Paris, Karthala, 2002 (Recherches internationales).
L'identité en jeux, pouvoirs, identifications, mobilisations , Paris, CERI / Karthala, 2010 (Recherches internationales).

Chapitres d'ouvrages

«Que me chantez-vous là? Une sociologie des musiques populaires est-elle possible?», in : DARRÉ (Alain) dir., Musique et politique, les répertoires de l'identité , Rennes, Presses universitaires de Rennes, 1996: 17-30.
« Memories, historical consciousness and the new South Africa: Representations of change among youths of the Cape Flats », in : LÉTOURNEAU (Jocelyn) dir., Le lieu identitaire de la jeunesse d'aujourd'hui, études de cas , Paris, L'Harmattan, 1997: 89-109.
« Les ménestrels du Cap, le combat de Carnaval et d'Apartheid en Afrique du Sud », in : GOERG (Odile) dir., Fêtes urbaines en Afrique, Espace, identités et pouvoirs , Paris, Karthala, 1999: 263-279.
« Identity, culture, pride and conflict », in: BEKKER (Simon), PRINSLOO (Rachel) eds., Identity? Theory, Politics, History, vol. 1 , Pretoria, Human Sciences Research Council, 1999: 187-200.
« Cape Town's Coon Carnival, a site for the confrontation of competing coloured identities », in: NUTTAL (Sarah), MICHAEL (Cheryl-Ann) eds., Senses of Culture, South African Culture Studies , Oxford, Oxford University Press, 2000: 363-379.
« Pratiques culturelles et organisations symboliques du politique », in : CEFAÏ (Daniel) dir., Cultures politiques , Paris, Presses universitaires de France, 2001: 117-135.
« From the cauldron of coloured experiences: Liminality and elusive communitas in four novels by South African coloured writers », in: VILJOEN (Hein), VAN DER MERWE (Chris N.) eds., Beyond the Threshold, Explorations of Liminality in Literature , New York, Peter Lang, 2007: 60-87.
« Au-delà de la post-colonie, le Tout-Monde? Pour une lecture sociologique d'Edouard Glissant », in : SMOUTS (Marie-Claude) dir., La situation post-coloniale , Paris, Presses de Sciences-Po, 2007 : 134-169.
« An imaginary ocean: Carnival in Cape Town and the Black Atlantic », in: SANSONE (Livio), SOUMONNI (Élisée), BARRY (Boubacar) eds., Africa, Brazil and the Construction of Transatlantic Black Identities , Trenton (NJ), Africa World Press, Inc., 2008: 63-79.
[traduction française: « Le carnaval du Cap et l'Atlantique noir, un océan imaginaire », in : SANSONE (Livio), SOUMONNI (Elysée) , BARRY (Boubacar) dir., La construction transatlantique d'identités noires, entre Afrique et Amériques , Paris, Karthala / Séphis, 2010: 56-70].
« Cape Town : The ambiguous heritage of creolization in South Africa », in: de LAME (Danielle), RASSOOL (Ciraj) eds., Popular Snapshots and Tracks to the Past, Cape Town, Nairobi, Lubumbashi , Tervuren, Royal Museum for Central Africa, 2010: 183-202.
« Combining sounds to reinvent the world, World Music, sociology, and musical analysis », in : TENZER (Michael), ROEDER (John) eds., Analytical and Cross-Cultural Studies in World Music , New York, Oxford University Press, 2011: 388-413 (avec Simha Arom).
« L’invention de musiques créoles au Cap (Afrique du Sud), 17ème – 19ème siècles », dans Laurence Pourchez dir., Créolité, créolisation : regards croisés, Paris, Éditions des archives contemporaines, 2014 : 251-274.

Articles

« De la question au dialogue: à propos des enquêtes en Afrique noire », Cahiers d'études africaines 18 (3), 1978 (avec Tatiana Yannopoulos) : 421-442.
« Par delà le boubou et la cravate, pour une sociologie de l'innovation politique en Afrique noire », Revue canadienne des études africaines 20 (1), 1986 : 4-35.
« À la quête des OPNI, comment traiter l'invention du politique? », Revue française de science politique 39 (6), décembre 1989 : 793-815.
« À la recherche des cultures politiques, de certaines tendances récentes de la politologie française », Cahiers internationaux de sociologie 87, juillet-décembre 1989 : 223-248.
« Filiation or Innovation? Some Hypotheses to Overcome the Dilemma of Afro-American Music's Origins », Black Music Research Journal 11 (1), printemps 1991: 19-38.
« Le multipartisme pour quoi faire? Les limites du débat politique: Kenya, Ouganda, Tanzanie, Zimbabwe », Politique africaine 43, octobre 1991 : 21-30.
« The Cultural Dimensions of Governance », Proceedings of the World Bank Annual Conference on Development Economics 1991 , Washington, The World Bank, 1992: 325-341.
« Le choix d'identité », Revue française de science politique 42 (4), août 1992 : 582-593.
« Je est un autre, Nous est un même, à propos du carnaval de Trinidad », Revue française de science politique 42 (5), octobre 1992 : 747-764.
« En noir et blanc et en couleur, que voir dans les clips sud-africains? », Politique africaine 48, décembre 1992 : 67-88.
« The choices of identity », Social Identities 1 (1), 1995: 5-20.
« Le poids du nom, culture populaire et constructions identitaires chez les ''Métis'' du Cap », Critique internationale 1, automne 1998: 74-100.
« Cherchez le peuple... culture, populaire et politique », Critique internationale 7, avril 2000: 169-183.
« Musique dans la rue et contrôle de l'espace urbain, Le Cap (Afrique du Sud) », Cahiers internationaux de sociologie 19, juillet-décembre 2005 : 247-265.
« Le myosotis, et puis la rose..., pour une sociologie des ‘musiques de masse' », L'Homme 177-178, janvier-juin 2006: 131-154.
« Le charisme conféré, retour sur Max Weber à la lumière d'Ambedkar ; hommage à Guy Poitevin (1934-2004) », Anthropologie et sociétés 30 (2), 2006 : 27-42.
« A Creolizing South Africa ? Mixing, hybridity, and creolisation: (re)imagining the South African experience » , International Social Sciences Journal 187, 2006: 165-176.
« Our Kind of Jazz, musique et identité en Afrique du Sud », Critique internationale 38, janvier-mars 2008: 90-110.
« Can jazz be rid of the racial imagination? Creolization, racial discourses, and semiology of music », Black Music Research Journal 28 (2), Fall 2008: 105-123.
« Traces d'avenir, mémoires musicales et réconciliation en Afrique du Sud », Cahiers d'ethnomusicologie 22, 2009: 141-168.
« Rap as a social and political revealer: Diam's and changes in French value systems », Culture, Theory and Critique 51 (3), 2010: 257-273.
« La dame blanche, l'incirconcis et les diamants noirs : la résurgence du discours racial en Afrique du Sud », Critique internationale 51, avril-juin 2011 : 17-34.
« Gregory Walker et le singe roublard, la question de la création devant l'inexistence et la réalité de l'idée de ‘musique noire' », Volume ! 8 (1), 2011 : 17-39.
«  ‘Auprès de ma blonde…', musique et identité », Revue française de science politique 62 (1), février 2012 : 21-44.
« Survivre n’est pas toujours drôle… Les moppies, chansons comiques du Cap (Afrique du Sud) », Cahiers d’ethnomusicologie 26, 2013 : 127-151.

« Attention, une musique peut en cacher une autre, l’appropriation α et ω de la création », Volume ! 10 (2), 2013 : 47-67.
« Le général ne répond pas... Chanson, clip et incertitudes : les jeunes Afrikaners dans la "nouvelle" Afrique du Sud », L’Homme 215-216, juillet-décembre 2015 : 197-232.

Films

Collaboration au tournage des documentaires réalisés par Alain Majani sur Trinidad et Tobago: La Saison du Calypso , 26 minutes, 1990 ; Les rois du Calypso , 26 minutes, 1990 ; Les orchestres d'acier , 12 minutes, 1990 ; Les jeux du masque , 13 minutes, 1990.
Les ménestrels du Cap / The Cape Town Minstrels , Paris, CNRS Images, 1995 (DVD couleurs, versions française et anglaise, 28').
Nuit sans lune, rébétiko et chanson populaire en Grèce , Paris, Les films du village, 2001 (couleurs, 52') (avec Luc Bongrand et Tatiana Yannopoulos).

Le Mai de Louchats, 2008-2014 : une fête politique en Sud-Gironde (montage : Pierre Jouvet), 18’, couleurs :  http://www.dailymotion.com/video/x5drol9

Disques

Polyphonies vocales des Pygmées Mbenzele, République centrafricaine , enregistrements de Simha Arom, conception et réalisation du disque, notes de pochette: Simha Arom et Denis-Constant Martin, Paris, Inédit, 1992 (W 260 042).
Afrique du Sud, 60 ans de musiques de liberté , sélection et texte de pochette: Denis-Constant Martin, Paris, Celluloid/Etablissement Public du Parc et de la Grande Halle de la Villette, 1995 (CEL 1O1-2).
Les ménestrels du Cap, chants des troupes de carnaval et des choeurs «malais» , enregistrements, photos, texte de pochette: Denis-Constant Martin, Paris, Buda Music, 2002 (1986102).
INGOSI STARS, Langoni , enregistrements, texte de présentation et photos: Denis-Constant Martin, Langon, Daqui, 2008 (332033)

Site internet réalisé par Informatique Libre