LAM - Les Afriques dans le monde

Elara BERTHO

Onglets principaux

Téléphone: 
+33 (0)5 56 84 47 29

 

e.bertho@sciencespobordeaux.fr

Fonction

 Chargée de recherches au CNRS en section 35 (Sciences philosophiques et philologiques, sciences de l’art)

Domaines de recherches

 Littératures d’Afrique (Niger, Guinée)
 Littérature, archives et performance
 Histoire et mémoire

Titres universitaires

 2016. Doctorat de littératures comparées à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris 3 : « Nehanda, Samori, Sarraounia comme héros culturels : mémoire postcoloniale et figures de résistants africains dans la littérature et dans les arts », sous la direction de Xavier Garnier
 2012. Agrégation de Lettres Modernes
 2009. ENS de Lyon

Choix de publications

Articles et chapitres d’ouvrages

 2017. « Reworkings of a Literary Myth and Historical construction (Nehanda, Zimbabwe) », Literary Location and Dislocation of Myth: Transformations and Continuities in the Post/Colonial Anglophone World, Leyden, Rodopi-Brill, p. 103-119

 2017. « L’histoire de la Chimurenga (Zimbabwe) : seuils d’une construction partagée des savoirs », Journal des Anthropologues, « Sciences sociales et littérature : actualités, enjeux, et avenir d’une commune passion pour le réel », n°148-149, p. 137-159.
 2017. « Spectralités et ancêtres : traces de l’inquiétante étrangeté dans les représentations de la guerre de Libération nationale au Zimbabwe », Trans- Revue de Littérature Générale et Comparée, n°22 « L’inquiétante étrangeté ». Disponible en ligne : https://trans.revues.org/1565
 2016. « Sur le devenir-épique de quelques figures historiques africaines », in Florence Goyet, Pierre Vinclair (dir.), Le Recueil ouvert, Université Stendhal, Grenoble 3. Disponible en ligne : http://ouvroir-litt-arts.u-grenoble3.fr/revues/projet-epopee/
 2016. « Sarraounia au XXIe siècle à l’école et dans les médias : les savoirs de la littérature orale en question », The Nordic Journal of African Studies, n°25 (3-4), p. 316-328 : http://www.njas.helsinki.fi/
 2016. « Réflexions sur la notion de figure : que devient le personnage dans la fiction historique ? », Revue Adhoc, n°4, « La figure », dirigé par Clémence Aznavour, Gaëlle Debeaux, Joanna Pavlevski-Malingre, Barbara Servant. Disponible en ligne : http://www.cellam.fr/?p=5577&g=22
 2016. « Voix et archives : de quelques prises de positions éthiques pour dire l’histoire coloniale », ELA (Études Littéraires Africaines), n°42, p. 161-177.
 2016. « Filmer la résistance à la colonisation : stratégies postcoloniales de mémoire et d’oubli. À propos du scénario « Samori » de Sembène Ousmane », Cahiers d’études africaines, LVI, vol.4, p. 875-890.
 2015. « Fictions littéraires et récits historiques de la capture de Samori : archéologie d’une fabrique de héros », in Charles Becker, Roland Colin, Liliane Daronian, Claude-Hélène Perrot (dir.), Yves Person, un historien de l’Afrique engagé dans son temps, Paris, IMAF – Karthala, p. 51-65.
 2015. « Médias, propagande, nationalismes. La filiation symbolique dans les chants de propagande : Robert Mugabe et Mbuya Nehanda, Sékou Touré et Samori Touré », Cahiers de Littérature Orale, « Paroles publiques et paroles confidentielles : façons de parler dans la sphère publique et sur ses marges », n°77, p. 171-193. Disponible en ligne : https://clo.revues.org/2372
 2011. « Sarraounia, une reine africaine entre histoire et mythe littéraire (1899-2010) », Genre et Histoire, n°8 : http://genrehistoire.revues.org/1218

Edition

  2017. (avec Jean-Dominique Pénel) Établissement du texte, notes et préface « Pour entendre gueuler les déserteurs » (p. 9-39), du roman de l’écrivain nigérien Abdoulaye Mamani, à partir de ses archives, Shit et Les divagations d’un nègre hippy, Paris, L’Harmattan.
  2014. (avec Jean-Dominique Pénel) Établissement, du texte, notes et préface (p. 7-26) du roman de l’écrivain nigérien Abdoulaye Mamani, à partir de ses archives, A l’ombre du manguier en pleurs, suivi de Une faim sans fin Paris, L’Harmattan.
  2014. (avec Jean-Dominique Pénel) Établissement du texte, notes et préface (p. 9-37) du roman de l’écrivain nigérien Abdoulaye Mamani, à partir de ses archives, Le Puits sans fond, Paris, L’Harmattan.

 

Site internet réalisé par Informatique Libre