LAM - Les Afriques dans le monde

Louise BARRÉ

Onglets principaux

Téléphone: 
+33 (0)6 47 46 85 93

billouashkka@hotmail.com

 

Thème de recherche

  « Réformer les familles ivoiriennes 1950-1970 ».

Cette étude historique vise à retracer les tentatives coloniales de transformation familiale en Côte d’Ivoire à partir du début des années 1950. En couplant les archives coloniales et post-coloniales (ANOM et CADN) et les fonds locaux ivoiriens (Archives nationales, archives de cercles), j’ai rassemblé un matériau très dense portant surtout sur les régions d’Abidjan, de Dimbokro, de Gagnoa et de Korhogo.

La question de l’intervention dans l’espace domestique touche d’abord à la création des identités juridiques et administratives qui se mettent en place avec l’état-civil après 1951. Ensuite, la réforme concerne aussi bien les définitions légales de la famille pour l’accès aux droits sociaux (allocation familiale, recours juridiques), que les incitations politiques telles l’abandon du matriarcat prôné par le PDCI après 1958. Mais cette recherche ne se cantonne pas seulement au projet étatique : en intégrant de nombreux témoignages, des sources juridiques, ou encore des dossiers d’allocataires familiaux, il est possible de rendre compte de la réception, de l’instrumentalisation et des stratégies individuelles de recours à l’Etat.

 

Participation à des projets de recherche

  2016-2018 Membres de l’ANR « Papiers en Afrique », CERI Sciences Po Paris. https://piaf.hypotheses.org

  2016-2018 Participation à l’Université d’Hiver organisée par la Chaire d’Etudes africaines de l’université de Rabat (EGE) en partenariat avec Politique Afrique.

 

Enseignement

  2015-2016 : Monitorat 70h à l’université Bordeaux-Montaigne : TD d’Histoire contemporaine sur « L’Europe de 1815 à 1914 (Italie, Allemagne, Autriche-Hongrie) ».

  2016-2017 : Monitorat 60h à l’université Bordeaux-Montaigne, TD d’Histoire contemporaine sur « L’Europe de 1848 à 1914 (France, Allemagne, Royaume-Uni) ».

 septembre 2017: Approche historique "Genre et colonisation", "Genre et sexualité", dans le cadre du Master Genre, Université Bordeaux-Montaigne.

 

Présentation

 « Les différents modes de décompte de la population en Côte d’Ivoire comme expression de conversion au capitalisme » à l’Ecole de Gouvernance et d’Economie de Rabat, Maroc, dans le cadre d’une conférence L’Etat, l’ingénierie, le social, organisé par Béatrice Hibou et Boris Samuel. 16 novembre 2016.

 « Instaurer un capitalisme patriarcal : revisiter le code civil de 1964 » au colloque Leadership féminin en Afrique, les 18 au 20 avril 2017 à Abidjan coordonné par Marcel Yoro Blé (Université de Bouaké) et Oumou Kouyaté.

 

Publication

  "Compter pour planifier: dénombrement de la population et "capitalisme d'Etat" en Côte d'Ivoire (1954-1967)", Politique africaine, n°145, mars 2017, p109-128.

 

Séjour de recherche

 Côte d’Ivoire : avril-juin 2016, trois mois (Abidjan, Dimbokro).
                          août 2015, un  mois (Abidjan, Korhogo, Gagnoa, Daloa).
                          juillet-Août 2014, deux mois (Abidjan, Bouaké).

 Aix-en-Provence : Archives Nationales d’Outre-Mer, février 2016, trois semaines.

 Dakar : Archives nationales du Sénégal, mai 2017, un mois.

Site internet réalisé par Informatique Libre