LAM - Les Afriques dans le monde

Michel CAHEN

Onglets principaux

Téléphone: 
+33 (0)5 56 84 82 19

 

m.cahen@sciencespobordeaux.fr

 

Publications     —  Lien vers les publications dans HAL-SHS

Version actualisée au 14 septembre 2015

 

Michel Cahen, ancien directeur adjoint (2003-2012) du centre de recherche « Les Afriques dans le monde » (UMR 5115 CNRS/Sciences Po Bordeaux) et membre de la section 33 du Comité national de la recherche scientifique (2008-2012), historien, est habilité à diriger des recherches et directeur de recherche au Centre National de la Recherche Scientifique. Il est spécialiste de l’histoire politique de l’Afrique contemporaine d’ancienne colonisation portugaise.

Thèmes de recherche principaux

Lusophonie, lusotopie: concepts et pratiques
Sociétés, histoire, politiques et identités dans l’aire « luso-africaine » au xxe siècle
Identité, démocratie, colonialité
 :

Ses travaux ont porté sur l’administration portugaise au Mozambique et dans les autres colonies portugaises d’Afrique (appareil d’État, corporatisme colonial, politique religieuse, travail forcé etc.) et sur les mythes et idéologies des guerres de libération (Mozambique, Angola, Guinée). Il étudie l’évolution des cinq nouveaux États issus de la décolonisation portugaise, les expressions d’ethnicité, les liens entre le nationalisme et le marxisme, les processus de marginalisation, les guerres civiles et l’émergence de nouvelles oppositions.
En dehors de ce champ géopolitique, il travaille sur les problématiques identitaires (identité et démocratie politique, citoyenneté et identité personnelle) et sur la lusophonie comme identité postcoloniale. Il développe actuellement une approche critique du “postcolonial”, pour un usage renouvelé du concept de colonialité afin d’étudier dans la longue durée les formations sociales produites en sa périphérie par le système-monde capitaliste.

Au sein de Sciences Po Bordeaux, il a fondé en 2002 la Filière internationale franco-portugaise Bordeaux-Coimbra, qui permet à des étudiants de Sciences Po Bordeaux et de la faculté d’économie de Coimbra de faire leurs études alternativement dans les deux établissements et de recevoir, in fine, une double diplomation. Il gère les accords de coopération avec les pays africains de langue portugaise et le Brésil.
Avec Christine Messiant et Christian Geffray, il a fondé en 1994 la revue trilingue (fr., angl. Port.) d’analyses politiques Lusotopie. La revue a suspendu sa parution en décembre 2009, mais les milliers de pages publiées sont en cours d’insertion à <Revues.org>. Dans l’immédiat, elles peuvent déjà être consultées (accès libre) sur <www.lusotopie.sciencespobordeaux.fr> pour 1994-2004,
 et <http://www.ingentaconnect.com/content/brill/luso> pour 2005-2009.
Du 1er novembre 2012 au 31 octobre 2013, Michel Cahen a été titulaire d’une Chaire Lévi-Strauss dans l’État de São Paulo, comme chercheur invité au Département de sociologie de l’Université de São Paulo.

Fascisme, colonialisme, colonialité dans l’empire portugais d’Afrique au xxe siècle
Il est actuellement mis à disposition de la Casa de Velázquez par le CNRS et chercheur associé à l’École des Hautes études hispaniques et ibériques, en résidence à Lisbonne où il est hébergé par l’Instituto de Ciências Sociais. Il y poursuit quatre axes de recherches déjà entamés à Bordeaux :

  • La question de la transition, ou de la rupture, entre l’esclavage et le travail forcé dans les colonies continentales portugaises d’Afrique
  • La question du régime salazariste à la lumière de l’empire : appréhender la question du « fascisme » sur toute l’étendue de l’empire, en partant des fonctions de l’État
  • La question des révoltes anticoloniales avant les luttes armées de libération (jusqu’en 1960)
  • La question du « postcolonial à la portugaise », dans le cadre d’un projet plus vaste sur les théories de la colonialité.

 

Quelques Publications

Livres d'auteurs

Mozambique, la révolution implosée. Etudes sur douze années d’indépendance (1975-1987), Paris, 1987, L’Harmattan, 170 p., collection « Points de vue concrets ».
Mozambique, analyse politique de conjoncture 1990, Paris, avril 1990, Indigo Publications.
Ethnicité politique. Pour une lecture réaliste de l’identité, Paris, L’Harmattan, septembre 1994.
La nationalisation du monde. Europe, Afrique, l’identité dans la démocratie, Paris, L’Harmattan, 1999.
Les Bandits. Un historien au Mozambique, 1994, Paris, Publications du Centre culturel Calouste Gulbenkian, 2002.
Os outros. Um historiador em Moçambique, 1994, Bâle (Suisse), P. Schlettwein Publishing Foundation, 2004 [version en langue portugaise de l’ouvrage précédent].
La dialectique des secrets. Histoire et idéologie dans l’accouchement sous X et l’adoption plénière, Paris, Karthala, 2004.
Le Portugal bilingue. Histoire et droits politiques d’une minorité linguistique : la communauté mirandaise , préface d’A. Viaut, Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 2009.

Ouvrages édités (livres ou dossiers de revues)

Vilas et Cidades : Bourgs et Villes en Afrique lusophone, Paris, 1989, L’Harmattan.
« Géopolitiques des mondes lusophones », Lusotopie, I, 1994, dossier pp. 19-275.

« Transitions libérales en Afrique lusophone », Lusotopie, II, 1995, dossier pp. 85-359.
avec D. Couto, L. Marrou, A. Siqueira & P.R. DeSouza, « Lusophonies asiatiques, Asiatiques en lusophonies », dossier, Lusotopie, VII, 2000 [publ. 2001], dossier pp. 137-497.
Pays lusophones d’Afrique. Sources d’information pour le développement. Angola, Cap-Vert, Guinée-Bissau, Mozambique, São Tomé e Príncipe, Paris, Ibiscus, 2001.
avec Ivo Carneiro de Sousa, « Timor, les défis de l’indépendance », , Lusotopie, VIII, 2001 [publ. 2002], dossier pp. 125-347.
avec François Guichard et Luis A. de Oliveira Ramos, « Le Portugal, une identité dans la longue durée », Lusotopie, IX (2), 2002 [publ. 2003], dossier pp. 115-230.
« Médias, pouvoir et identités », Lusotopie, XI, Karthala, 2004 [publ. 2005], dossier pp. 193-375.
édition avec Brigitte Lachartre, de l’ouvrage posthume de Christine Messiant, L’Angola post-colonial. 1. Guerre et paix sans démocratisation. 2. Sociologie politique d’une oléocratie, préface de Georges Balandier, Paris, Karthala, 2008-2009.
avec Éric Morier-Genoud, Imperial Migrations. Colonial Communities and Diaspora in the Portuguese World, Basingstoke (R.-U.), postface de John Darwin, Palgrave MacMillan , 2012, 368 p.
avec Kadya Tall & Marie-Emmanuelle Pommerolle, Collective Mobilisations in Africa. Enough is Enough ! Mobilisations collectives en Afrique. Ça suffit !, Leyde, Brill, 2015.

Quelques articles en revues ou en livres publiés à partir de 2005

« Success in Mozambique? », in Simon Chesterman , Michael Ignatieff & Ramesh Thakur (eds), Making States Work. State Failure and the Crisis of Governance, Tokyo, New York, Paris, United Nations University Press, 2005.
« Lutte armée d’émancipation anti-coloniale ou mouvement de libération nationale ? Processus historique et discours idéologique. le cas des colonies portugaises, et du Mozambique en particulier », Revue Historique, CCCXV/1 (637), 2006 : 113-138 [version portugaise : « Luta de emancipação anti-colonial ou movimento de libertação nacional ? Processo histórico e discurso ideológico – o caso das colónias portuguesas e de Moçambique em particular », Africana Studia (Porto), VIII, 2006 : 39-67].
« El potencial revolucionario de una categoria desechada : la etnia y las ciencias sociales aplicadas en África », in Albert Roca Álvarez, La Revolución pendiente. El cambio político en el África negra, Lleida, Edicions de la Universitat de Lleida, 2006, pp. 107- 152.
« Lusitanité et lusophonie. Considérations conceptuelles sur des réalités sociales et politiques », pp. 127-146 in Ana-Maria Binet (ed.), Mythes et mémoire collective dans la culture lusophone, Pessac, Presses universitaires de Bordeaux, 2007) [version portugaise : « Lusitanidade e lusofonia. Considerações conceituais sobre realidades sociais e políticas », Plural Pluriel. Revue des Cultures de langue portugaise, 2010, 7].
« À la recherche de la défaite. Notes sur une certaine historiographie de la "révolution" et de la "contre-révolution", au Mozambique et sans doute ailleurs », Politique Africaine (Paris, Karthala), décembre 2008, 112 : 161-181.
« De la guerre civile à la plèbe : la Renamo du Mozambique. Trajectoire singulière ou signal d’évolution continentale ? », in Yann Guillaud & Frédéric Létang, Du social hors la loi. L’anthropologie analytique de Christian Geffray, Marseille, IRD Éditions, 2009, 336p. : 73-88, ISBN : 978-2-7099-1661-5.
« Salazarisme, fascisme et colonialisme. Problèmes d’interprétation en sciences sociales, ou le sébastianisme de l’exception », Portuguese Studies Review (Trent University, Canada), XV (1), 2008 : 87-113.
« Mozambique, la "fin de l’histoire"… unique. Trajectoires des anticolonialismes au Mozambique », Portuguese Studies Review (Trent University, Canada), XV (1), 2008 [version portugaise : « Moçambique, o "fim da história"… única. Trajectórias dos anticolonialismos em Moçambique», Africana Studia (Porto), 15, 2011 : 195-240].
« Resistência Nacional Moçambicana, de la victoire à la déroute ? Pluripartisme sans pluralisme et hégémonie sans stabilité », Revue européenne d’analyse des sociétés politiques, 17, octobre 2009, 82 p. (<www.fasopo.org/reasopo/n17/article.pdf>.
« Il n’y a pas d’État néo-patrimonial », in D. Darbon (ed.), Le comparatisme à la croisée des chemins. Autour de l’œuvre de Jean-François Médard, Paris, Karthala, 2010, pp. 113-140.
« La "gauche de gauche" et la question nationale en France », in D. Darbon, R. Otayek & P. Sadran (eds), Altérités et identités, itinéraires croisés. Mélanges offerts à Christian Coulon, Bruxelles, Bruylant, 2010, pp. 277-328.
« Mozambique : une impossible alternative dans la culture politique ? », in A. Romão, J. Ramos Silva & M. Ennes Ferreira, Homenagem ao Professor Adelino Torres, Lisbonne, Coimbra, Almedina, 2010, 842 p. : 601-649, ISBN 9789724044040 (« Económica », 2e série, 14).
« The Enemy as Model. Patronage as a Crisis Factor in Constructing Opposition in Mozambique » , Oxford, Oxford-Sciences Po Research Group, décembre 2011, 14 p.
« À propos d’un débat contemporain : Du postcolonial et du post-colonial », Revue Historique, 660, octobre 2011 : 899-914.
« Indigenato before race? Some proposals on Portuguese forced labour law in Mozambique and the African Empire (1926-1962) », in F. Bethencourt & A. Pearce (eds), Racism and Ethnic Relations in the Portuguese-Speaking World, Londres, British Academy / Oxford, Oxford University Press, 2012, pp. 149-171.
« Anticolonialism & Nationalism: Deconstructing Synonymy, Investigating Historical Processes. Notes on the Heterogeneity of FormerAfrican Colonial Portuguese Areas », in Éric Morier-Genoud (ed.), Sure Road ? Nations and Nationalisms in Guinea, Angola and Mozambique, Leyde, Brill, 2012, pp. 1-30.
avec Éric Morier-Genoud, « Portugal, Empire and Migrations. Was there ever an autonomous Portuguese imperial space? », introduction de l’ouvrage co-éd. avec Éric Morier-Genoud, Imperial Migrations…, op. cit., pp. 1-28.
« “Portugal is in the sky”. Conceptual considerations on communities, Lusitanity and Lusophony’ », chapitre 13 de l’ouvrage co-éd. avec Éric Morier-Genoud, Imperial Migrations…, op. cit., pp. 297-315.
« A investigação é uma militancia, mas não qualquer uma », in Carmeliza Rosário, Paulo Granjo, Michel Cahen & Carlos Serra ( ed.), O que é a investigar ?, Lisbonne-Maputo, Escolar Editora, 2013, pp. 51-88.
« Is “Portuguese-speaking” Africa Comparable to “Latin” America? Voyaging in the Midst of Colonialities of Power », History in Africa : A Journal of Method, XL (1), octobre 2013 : 5-44.
« Un islam au service de l’empire ? », Social Sciences and Missions (Leyde, Brill), XXVI (2-3), 2013 : 275-289.
« Slavery, Enslaved Labour and Forced Labour in Mozambique, Portuguese Studies Review (Trent University), XXI (1), 2013 : 253-265.
« A boa ventura anti-lusotropicalista de uma tese moçambicana (A propósito de José Luís Cabaço, Moçambique. Identidade, colonialismo e libertação », Revista Afro-Ásia (Salvador da Bahia), 49, 2014: 321-330.
« Pode uma política de multiculturalidade existir sem uma grande narrativa? », in Lorenzo Macagno, O dilema multicultural, Curitiba, Editora UFPR –  Rio de Janeiro, Editora Graphia, 2014., pp. 17-35 (préface de l’ouvrage).
avec Kadya Tall & Marie-Emmabuelle Pommerolle, « Introduction. On the banality of Mobilization in Africa. De la banalité des mobilisations en Afrique », in K. Tall, M.E. Pommerolle & M. Cahen, Collective Mobilisations…, pp. 1-42.

 

Accès au CV et à la liste de travaux intégrale

 

Site internet réalisé par Informatique Libre